Études

Études importantes sur l’éducation des Premières Nations

 

Campagne de sensibilisation à l’éducation des Premières Nations
Depuis la parution de l’énoncé de principe des Premières Nations La maîtrise indienne de l’éducation indienne, en 1972, plusieurs études nationales et régionales d’envergure appuient la vision de cet énoncé. Toutes ces études, dont une majorité a été financée par le gouvernement fédéral, appuient l’autonomie des Premières Nations en matière d’éducation. Plusieurs d’entre elles recommandent précisément de mettre en place un système d’éducation des Premières Nations qui doit être financé à la hauteur des responsabilités qui y sont inhérentes. Voici ce que disent deux des plus récentes et importantes de ces études.

Rapport de la Commission royale sur les peuples autochtones de 1996

« Que les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux reconnaissent sans délai l’éducation comme secteur de compétence central dans l’exercice de l’autonomie gouvernementale autochtone (…), collaborent avec les gouvernements, les organisations et les autorités scolaires autochtones, selon le cas, pour favoriser la création de systèmes d’éducation contrôlés par les autochtones (…), octroient un financement correspondant aux responsabilités prises en charge par les nations et les collectivités autochtones (…). »

Rapport final du Groupe de travail national du ministre sur l’éducation Nos enfants – Gardiens du savoir sacré, décembre 2002

« Que le Canada s’engage à entamer des discussions avec les Premières nations sur la compétence en matière d’éducation à long terme des Premières nations dans les réserves et hors réserve (…). Nous croyons qu’il est essentiel de consacrer plus d’argent à l’éducation des Premières nations, c’est-à-dire à offrir une bonne éducation générale aux Premières nations au moyen de leur propre système. »

En 2005, le CEPN a effectué, conjointement avec le bureau régional d’AINC, une étude sur les frais de scolarité et a participé à l’étude sur la formule de financement des écoles de bande, menée en 2006 par un groupe de travail national conjoint APN-AINC, soit :

Une analyse des coûts relatifs à l’éducation et aux frais de scolarité : niveaux préscolaire, primaire et secondaire, CEPN, février 2005.

A Study of Educational Cost Drivers to First Nations Education, Final Report, Prepared for the Joint AFN/INAC BOFF Working Group, April 2006.

Ces deux études font abondamment référence à diverses formules de financement, démontrent que la formule pour les écoles des Premières Nations est désuète, qu’elle ignore des coûts associés à des services essentiels et qu’elle en finance d’autres sur une base totalement arbitraire.

Rapport de la vérificatrice générale de 2004

« Le Ministère ne sait pas si le financement octroyé aux Premières nations est suffisant pour assurer le respect des normes qu’il a fixées en matière d’éducation, ni si les résultats obtenus sont proportionnels aux ressources fournies. »

La vérificatrice générale constate que l’écart de scolarisation entre les membres des Premières Nations et les autres Canadiens, au lieu de baisser, est passé de 23 ans en 2000 à 28 ans en 2004.

Autres études importantes

– Rapport 30 ans de lutte et de réalisations
– Présentation d’un mémoire au Comité consultatif sur l’accessibilité financière aux études
– Information générale sur le sous-financement chronique de l’éducation des Premières Nations
– Gestion de l’éducation des Premières Nations par le gouvernement fédérale et sous-financement chronique
L’urgence d’établir des critères permettant d’identifier et de dénoncer les différentes formes d’intégration forcée
– Mémoire sur le financement de l’éducation des Premières Nations, février 2009
– Les enfants des Premières Nations sont sacrifiés
– Nos droits, notre fierté
– Une analyse des coûts relatifs à l’éducation et aux frais de scolarité – Rapp. final Comité sur les frais de scolarité CEPN_MAINC –

* D’autres études sont disponibles en anglais.

 

L’objectif de cette campagne était de sensibiliser la population en général au sous-financement des écoles des communautés des Premières Nations