L’objectif de cette campagne était de sensibiliser la population en général au sous-financement des écoles des communautés des Premières Nations